mercredi 27 avril 2011

A propos des 'Primitives'

A propos des 'Primitives'

Je suis conscient que je prêche dans le désert et que les mots tels que 'mère' et 'fille' resteront ceux utilisés pour qualifier les 'primitives' en français.

Je m'insurge toutefois avec énergie contre l'utilisation de tels mots. 'Fille', 'mère', 'père', 'tonton', 'parrain' et toute la smala sont des termes propres aux HUMAINS.

Les animaux, pas plus que les objets ne sont 'enceints' !

Je ne sais QUI a ENFANTE l'idée absconse de qualifier les primitives, objets virtuels par excellence, de 'mère' et 'fille', mais je suis enclin à penser que ces PERSONNES devraient consulter, elles font de 'l'objetomorphisme'* galopant.

Qui plus est, 'primitive' est un nom NEUTRE en anglais et, PAR DEFINITION, masculin en français ! Il s'agit là d'un OBJET générique, ou primitif.

Quant à la terminologie anglo-saxonne, elle utilise 'root prim' et 'child prim' pour désigner le rang qu'occupent les OBJETS simples composant un OBJET complexe.

Dans leur acception, nous avons :
Root prim : nom neutre. UN (objet) primitif racine.
Un terme francisé correct serait principal, premier ou encore maître.
Child prim : nom neutre. UN (objet) primitif enfant, dans le sens d'une arborescence descendante.
Un terme francisé correct serait secondaire, second ou encore assujetti, voire sujet.

Et oui, finalement, peu importe le terme choisi, nous sommes en tout cas à des années-lumière du genre féminin et du binôme HUMAIN mère-fille...

*Objetomorphisme : Equivalent de l'anthropomorphisme pour les animaux. Nom masculin désignant une tendance à attribuer aux objets un rôle humain.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire