mardi 11 octobre 2011

Les Cons

Toute réflexion faite, je me suis trompé en écrivant "L’anonymat confirme du con l'absolu de son statut."

Absolu est incorrect. Il y a une impérative notion de résolu, mesurable, quantifiable, dans le mot absolu.

Cependant, non content de son statut d'absolu connard, le con anonyme arrive encore à se surclasser, sublimant le concept même de l'infini en le rendant insondable.

Oui, la connerie du con anonyme est comparable à l'insondable infini.

Or, l'insondable ne peut être absolu.

CQFD ;,)


4 commentaires:

  1. heureusement que la suffisance n'étouffe pas^^
    En tout cas, tu m'éclates parce que pondre un nouveau post uniquement parce qu'il y a un prétendu con qui commente, c'est vraiment faire preuve d'un ego surdimensionné.
    A ton âge, il n'y a plus rien à faire hormis en rire.
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  2. Ah non non non ! Ce n'est pas "prétendu con", mais "con avéré" que tu devrais dire.

    Tu viens une nouvelle fois de revendiquer et d'obtenir le titre, félicitations :)

    Ce n'est pas drôle de jouer avec toi, trop prévisible.

    RépondreSupprimer
  3. contrairement à toi cela me pose aucun problème de me faire traiter de con.
    Désolé, mais toi tu ne joue pas, tu es trop à cran ou plutôt tu vis ta connerie

    RépondreSupprimer
  4. Grossière erreur. Non con-tent de vivre la mienne, je supporte aussi la tienne. Que tu ne t'en aperçoives pas ne fait que con-firmer ce qui précède.

    RépondreSupprimer